Non classé

Les différentes traditions du thé en Afrique

Le thé provient d’Asie cependant il est également cultivé dans d’autres continents, comme l’Afrique. Le Kenya occupe la troisième place au niveau mondial de producteur de thé. Nous allons vous présenter les principaux thés d’Afrique et les traditions autour de cette boisson.

Le Kinkeliba

Le Kinkeliba est une plante qui pousse dans la savane. Au Cameroun, au Sénégal, au Burkina et au Mali, cette boisson est consommée généralement le matin en infusion et lors du jeune du Ramadan.

La consommation de thé en Afrique

Cette infusion a des propriétés digestives car elle contribue à la production de bile. D’ailleurs, elle est utilisée pour soigner les problèmes de reins, de vessie et de foie.

 

Image de thé en Afrique

 

Le jus de Bissap

Cette boisson s’appelle le Bissap ou Karkadé, son ingrédient principal est la fleur d’hibiscus séchée. Elle est très consommée dans de nombreux pays du continent : Egypte, Burkina, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal et Guinée. Ce jus très rafraîchissant est dégusté pour les grandes occasions ou est réservé aux invités.

Thé d'Afrique

Le Rooibos

Le Rooibos est un arbuste qui fait partie de la famille du genêt. Il semble ne pouvoir pousser qu’en Afrique du Sud. Cette boisson est aussi appelée thé rouge car ses feuilles prennent cette couleur après la fermentation. Consommé depuis 300 ans en Afrique du Sud, aujourd’hui, il est également utilisé pour soigner les coliques et les troubles de la digestion.

Le thé rouge d'Afriuqe

 

La cérémonie du thé en Algérie

Le voyageur du Sahara algérien est accueilli avec la cérémonie du thé. C’est une cérémonie très importante pour la population locale. Elle dure environ une heure où l’on boit du thé où l’on échange. Cette cérémonie a un déroulement précis : de la menthe séchée et du thé vert sont placés dans une théière durant 15 minutes sur les braises. Ensuite, l’infusion est versée dans le premier verre qui est nommé « Lerras ».  Après, elle est transvasée dans un autre récipient pour qu’elle mousse, cela est signe de bon présage. Pour le deuxième et le troisième verre, le thé est sucré. Il y a certaines règles à respecter : ne pas parler fort, ne pas se servir si l’on n’a pas été invité à le faire par le maître de la cérémonie

Le thé dans le désert Algérien

Commentaires fermés sur Les différentes traditions du thé en Afrique